Un concentré de bienfaits

La datte, fruit issu du palmier à dattes, est un inconditionnel des tables du Moyen-Orient, de la péninsule arabique et du Maghreb.

Citée à maintes reprises dans le Qur’an et la Sunnah, la datte est un aliment nutritif pour l’organisme et, en dehors des personnes diabétiques car riche en sucres,  elle est à consommer en toute occasion.

Riche en oligoéléments, vitamines et minéraux, sa forte contenance en fibres facilite le transit intestinal. Sa concentration en antioxydants ferait de la datte une protection contre certaines maladies cardio-vasculaires et certains cancers. 

Une consommation selon la sunnah

Les vertus et bienfaits des dattes étaient mis en avant par notre prophète – sallah allahu aleyhi wa salam – qui en consommait régulièrement. 

Ainsi durant le mois sacré du ramadan, notre prophète Mohammed -sallah allahu aleyhi wa salam – rompait le jeûne par quelques dattes fraîches avant dd’accomplirla prière  (rapporté par Abou Dawoud). Le fait de rompre le jeûne par des dattes permet en effet au corps de se ressourcer et d’acquérir de l’énergie grâce à leurs éléments nutritifs.

La composition de la datte (riche en potassium, vitamines, fer, fibres et sucres) serait idéale pour aider au travail de l’accouchement et faciliter cet instant pour la future maman; 

 » puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: « malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée!  » Alors il l’appela d’au dessous d’elle: « Ne t’afflige pas. Ton seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le teonc du palmier; il fera tomber sur toi des dattes fraiches et mûres. Manges donc et bois et que ton oeil se réjouisse!  » (versets 23-26, sourate Maryam).

Des variétés de dattes toutes bénéfiques

De provenance, d’origine, de forme ou de couleur differente, il existe une variété impressionnante de dattes – près de 300. Deglet nour, Medjool, Halawi, Allig, Dayri… Néanmoins il en est une, la meilleure, possédant des vertus protectrices du fait qu’elle fut planté à Medine de la main même de notre prophète – sallah allahu aleyhi wa salam. La variété Al ajwa est d’ailleurs citée dans un hadith rapporté par Muslim et Boukhari, selon lequel le prophète -sallah allahu aleyhi wa salam – dit  » celui qui déjeune le matin sept dattes al ajwa,  rien ne pourra lui nuire ce jour là,  ni poison ni sorcellerie ».

Outre leur provenance,  deux types de dattes sont également cités dans leQur’an et la Sunnah; les dattes fraiches – rutab- et les dattes sèches/mûres -busr- , chacune ayant ses spécificités.  Selon Ibn Al-Qayyim,  » la datte mûre est chaude et sèche, et sa sécheresse est plus grande que sa chaleur, elle assèche l’humidité, tanne l’estomac, et constipe. Elle est aussi utile à la gencive et à la bouche » et ajoute que « les dattes sèches sont connues pour leur richesse en potassium, en calcium et en glucides, alors que les dattes fraîches contiennent beaucoup plus d’antioxydants. »

Deglet nour, medjool, al ajwa… fraîches ou sèches… au petit déjeuner ou dans des plats sucrés salés,  laissez vous tenter par ce fruit delicieux, nourrissant et sunnah.

 

Partager

Quitter la réponse